KuSakura, 100 ans de passion

KuSakura, un siècle de passion

Une marque qui a éclos telle une centaine de fleurs de cerisier

KuSakura (九櫻 en japonais) signifie "les neuf fleurs de cerisier". Un symbole fort et plein de sens pour une entreprise japonaise, quand on sait que le logo de la marque fut hérité des armoiries du seigneur de guerre alors au pouvoir dans la région d'origine de son fondateur pendant l'ère Namboku-cho (14e siècle apr. J.-C.). 100 ans plus tard, l'entreprise est toujours une affaire de famille, avec la même soif d'accomplir sa mission initiale confiée par Mr. Hayakawa Juichi.
Un anniversaire qui nous donne l'occasion de réaliser un petit focus sur la marque, son évolution dans le temps et son activité de nos jours. Si vous vous entrainez avec un Judogi KuSakura ou si vous voulez juste en savoir un peu plus sur une marque qui a su évoluer tout en restant traditionnelle dans le secteur des arts martiaux, cet article est exactement ce que vous cherchez.

Un bref point historique

Tout a commencé en 1918 et contre toute attente, KuSakura ne fabriquait pas encore des Judogi. En réalité, l'entreprise ne portait pas encore ce nom, étant donné qu'elle était spécialisée dans la conception d'équipement de Jukendo (l'art de la baïonnette), un Budo moderne similaire au Kendo qui était pratiqué par l'armée impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. L'entreprise KuSakura telle que nous la connaissons aujourd'hui émerge à partir de 1947, quand l'accent fut mis sur le développement d'un processus de production entièrement intégrée du tissage à la distribution finale. Basé à Osaka, ce n'est qu'en 1964, durant les jeux Olympic de Tokyo que le Judo devint le second art martial japonais le plus populaire et que KuSakura (alors Hayakawa Textile Industries Co.,) commença à augmenter sa production de Judo Gi dans le but d'équiper la délégation japonaise.

Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Kimonos de Judo étaient entièrement fabriqués à la main. Ce n'est seulement qu'après cette période que la mécanisation du processus de production s'imposa comme une norme dans l'industrie des arts martiaux, période pendant laquelle, KuSakura a pu prendre un réel avantage concurrentiel sur le marché, en se présentant comme un pionnier dans la mécanisation du processus de tissage du "Sashiko" (tissu en grain de riz). Ce type de tissu, notamment de par le confort qu'il procure aux pratiquants, devint rapidement une norme sur les Judogi haut de gamme. KuSakura en fera sa marque de fabrique et sera renommé pour la qualité de ses produits à partir des années 1970. C'est à partir de là, que KuSakura commença à être perçu comme l'inventeur du Judogi moderne.

Judogi weaving machine

KuSakura, pionnier dans méchanisation du processus de tissage du "Sashiko"

Plus tard à partir de 2014, KuSakura devint officiellement une marque certifiée par la Fédération Internationale de Judo, normalisant l'utilisation de ses produits en compétition internationale. En outre, ce n'est que depuis récemment en 2018, que le nom l'entreprise fut officiellement changé pour devenir KuSakura, initialement nommée Hayakawa Textile Industries Co.,.

Aujourd'hui en partenariat constant avec le Kodokan, nous fournissons quelques-unes des meilleures universités au Japon telles que Tenri, Kokushikan ou Hiroshima et visons dorénavant à renforcer notre présence dans les compétitions internationales.

KuSakura offices' decoration with IJF certification

La fierté d'une entreprise tout entière d'être certifiée IJF

KuSakura, la naissance d'une philosophie

Bien que notre philosophie ait évolué en même temps que l'évolution de l'entreprise au fil des années, elle reste fondamentalement fondée sur les mêmes principes d'origine, à savoir offrir aux pratiquants d'art martiaux un équipement d'une qualité haut de gamme. Afin d'accomplir nos objectifs, nous accordons une grande importance à la maitrise de la totalité de notre chaine de production, tout en implémentant des normes très strictes en ce qui concerne la qualité de nos produits, spécialement ceux fabriqués en Chine.

Par conséquent, cette philosophie nous enjoint à fournir à nos clients uniquement des modèles haut de gamme tout au moins de milieu de gamme. Cela se matérialise entre autres par une grande importance accordée aux contrôles sur l'origine de nos produits ainsi que des matières premières utilisées lors du processus de production. À ce titre, nous ne vendons pour le moment aucun produit provenant des pays tels que le Pakistan ou le Bangladesh du fait de la mauvaise qualité des produits provenant de ces régions dans un premier temps, mais aussi du fait des conditions de travail discutables dans lesquels ces produits ont été fabriqués. Par ailleurs, l'accès à l'information étant facilité de nos jours, on peut observer une prise de conscience globale sur ces types de problèmes, permettant à ce positionnement éthique d'être accepté par la majorité de nos clients, ceux-ci se retrouvant en tout point dans les valeurs de la marque KuSakura. Aujourd'hui, cette éthique de travail est considérée comme partie intégrante de notre philosophie, mais nous débâterons de ce sujet dans un prochain article.

Grâce à la gestion rigoureuse de sa production, KuSakura est actuellement le seul fabricant de Judogi dans le monde à posséder la capacité technique et l'expérience nécessaire pour produire des Judogi basés sur celui porté initialement par l'inventeur du Judo, Monsieur Jigoro Kano.

Relic of Jigoro Kano's Judogi

Relique du Judogi de Jigorro Kano

Le futur de la marque, vers une portée internationale du savoir-faire japonais

KuSakura jouit d'une réputation bien établie et est une entreprise reconnue notamment au Japon pour la grande qualité de ses produits et services. Mais ce positionnement s'avère néanmoins insuffisant pour subsister dans ce secteur aussi magnifique que compétitif. Nos yeux sont maintenant tournés vers le marché international, désireux de mettre en lumière le savoir-faire japonais en matière de Judo et plus généralement d'équipement d'art martiaux.

Entre autres, notre partenariat avec l'entreprise Seido, réalisé en 2010 nous a été d'une grande aide dans l'accomplissement de nos objectifs. Seido étant gérée par des pratiquants et passionnés d'art martiaux, la marque partage une philosophie très similaire à celle de KuSakura, mettant l'accent sur le savoir-faire des artisans japonais, la tradition ainsi que sur la grande qualité de ses services. Seidoshop.fr est disponible en anglais, en français ainsi qu'en japonais et est une boutique en ligne spécialisée dans le matériel de Budo et Kobudo de haute qualité que ce soit au Japon ou bien à l'international.

Enfin, il convient de préciser que nos l'accomplissement de nos objectifs qu'ils soient nationaux ou internationaux ne ce sont jamais reposé sur des campagnes marketings agréssives. Ce qui nous différencie de nos compétiteurs est avant tout cet accent mis sur l'honnêteté, la qualité de nos produits ainsi que l'authenticité de notre production. Notre stratégie n'est certainement pas l'une des plus rentables financièrement, mais nous croyons fermement quant aux valeurs sociales et pratiques que nos produits apportent aux pratiquants du monde entier. Ainsi, la perspective de voir notre vision partagée par de plus en plus de personnes de cultures et de nationalité différente nous pousse à persévérer sur cette voie.

KuSakura's logo embroidery

Une marque à l'épreuve du temps

Dans l'ensemble, la priorité de KuSakura a toujours été de satisfaire ses clients avant tout en offrant des produits de qualité avec une vraie philosophie derrière. La satisfaction de nos clients est l'une des raisons principales pour lesquelles nous continuons de développer un travail de fond représentant l'identité de nos produits et notre marque.

Nous espérons qu'au travers de cet article, vous avez pu en apprendre davantage sur KuSakura ainsi que sa mission. A bientôt sur KuSakuraShop!

Interview de M. Hayakawa Iwao, Président de KuSakura

0 commentaires - KuSakura, 100 ans de passion

Laisser un commentaire


Articles récents






Inscription à la newsletter

1 à 2 emails par mois maximum. Nous ne partageons pas vos données.